Covid et anxiété: vous vous reconnaissez?

Avouons, nous sommes plusieurs à vivre la présente pandémie avec anxiété, l’un des facteurs de risque liés aux troubles du sommeil. L’inquiétude de contracter la malade, l’incertitude face à l’avenir, ou même simplement notre horaire bouleversé par le confinement, sont autant d’éléments déclencheurs.

En plus de nuire à la qualité de notre sommeil, en provoquant cauchemars et insomnie par exemple, l’anxiété et le stress pourraient aussi favoriser l’apparition du bruxisme, communément appelé le «grincement de dent».* Durant le sommeil, le bruxisme se caractérise par des contractions répétitives ou soutenues des muscles de fermeture de la mâchoire. Il existe aussi des formes de bruxisme qui se limite au serrement de dent. Dans les deux cas, le fait de serrer ou de grincer les dents provoque plusieurs manifestations cliniques, dont:

Dans la mesure où le dormeur est inconscient, impossible de contrôler son bruxisme! S’il n’existe aucun traitement pour en guérir, il est possible de réduire ou de soulager les symptômes en portant une plaque occlusale comme celle que vous voyez ici.

Sous forme de gouttière en acrylique qui se porte le jour ou la nuit, cette plaque empêche les dents du haut et du bas d’entrer en contact et les muscles de la mâchoire peuvent enfin se relâcher.

Vous avez commencé à vous réveiller avec:

Si vous pensez souffrir de bruxisme, nos professionnels peuvent poser un diagnostic, examiner votre dentition et votre musculature, puis vous conseiller et fabriquer une gouttière sur mesure pour vous. N’attendez pas que des problèmes dentaires décuplent votre niveau d’anxiété et prenez un rendez-vous pendant que les mesures anti-pandémie le permettent encore.

*Source: Mabouchensanté.com de l’Ordre des dentistes du Québec, Troubles et maladies: Le bruxisme [En ligne] https://www.maboucheensante.com/article/le-bruxisme/

(page consultée le 23 septembre 2020).

« Retour au blogue
?>